top of page
Search

La transition énergétique de l’Europe est en cours : Photovoltaïque; Voitures électriques; Eolienne.


Europe et transition énergétique
Energie renouvelable en Europe par KOMPTRADE

La transition énergétique de l’Europe

Photovoltaïque

  • L’industrie photovoltaïque mondiale est actuellement concentrée en Chine. Mais la croissance sans précédent du marché ouvre des opportunités pour les acteurs européens, qui bénéficient de trois tendances.

  • Après une longue période de progrès progressifs, où la seule différence était le prix, l’accélération technologique se produit maintenant en Europe.

  • Dans des domaines tels que l’automobile, l’agriculture et la construction, diverses niches pourraient ouvrir la voie à de nouveaux segments de marché pour des produits hautement différenciés, loin de la logique des matières premières qui domine actuellement.

  • Enfin, les réglementations européennes évoluent : avec une plus grande prise en compte du cycle de vie (moins de production à forte intensité de carbone, recyclabilité), elles sont susceptibles de changer la donne.



En photovoltaïque, est-il possible de faire une différence ailleurs que sur le prix ?

Il est vrai qu’en termes de technologie, l’industrie du panneau solaire se caractérise aujourd’hui par une certaine homogénéité. La plupart des acteurs utilisent une technologie basée sur le silicium polycristallin ou quasi-monocristallin, implémentée dans différentes architectures.


Cela ne signifie pas qu’il n’y a pas d’innovation, mais plutôt qu’elle a été progressive jusqu’à présent. Néanmoins, au fil du temps, il y a eu des améliorations importantes du rendement et des coûts. En ce qui concerne les performances des appareils, le premier panneau proprement dit, développé en 1954 par Bell Labs (quarante ans après les premiers essais de cellules photovoltaïques en silicium), avait une efficacité de 6%. Il y a quelques années, ce chiffre était passé à 13 ou 14%, et aujourd’hui une grande partie des panneaux solaires sur le marché ont un rendement d’environ 20%.




Le coût des panneaux a chuté de 80 % en dix ans.

Le coût des panneaux a chuté de 80 % en dix ans, pour de bonnes et de mauvaises raisons. Les bonnes raisons sont les avancées technologiques et l’intensification de la transition énergétique. Les mauvaises raisons sont les subventions massives, en particulier en Allemagne, qui, au lieu d’aider l’industrie européenne à décoller, ont conduit à une surcapacité industrielle et à une guerre des prix dans laquelle seuls quelques fabricants chinois ont pu survivre et qu’ils dominent maintenant. Aujourd’hui, le prix est le critère principal, bien avant la performance, tant pour les installateurs de fermes photovoltaïques que pour les clients privés.



Cela signifie-t-il que l’industrie européenne ne sera pas à la hauteur ?

Non, pour au moins trois raisons. La première, c’est que le marché est en plein essor et qu’il y a de la place pour de nouveaux joueurs. Nous n’avons pas encore les chiffres définitifs pour 2022, mais en 2021, selon l’Agence internationale de l’énergie1, la production mondiale d’énergie photovoltaïque a augmenté d’un record de 179 TWh (+22%) pour atteindre plus de 1000 TWh. Cette croissance est tirée par le marché chinois, suivi par les États-Unis et l’Union européenne. Si nous suivons le scénario de carboneutralité des Nations Unies, la production solaire photovoltaïque annuelle devra atteindre environ 7400 TWh d’ici 2030. À partir des 1000 TWh actuels, cela implique une croissance moyenne de la production d’environ 25% par an sur la période 2022-2030.



Dans ce vaste marché, la production chinoise continuera de dominer, et nous devons examiner de près ce qui se passe aux États-Unis. Mais la croissance du marché européen sera également très significative, ce qui ouvre des perspectives de reprise pour les acteurs européens, car - et c’est la deuxième raison - nous entrons dans une phase où un certain nombre d’innovations technologiques arrivent à maturité, et bien qu’elles ne soient pas des percées au sens strict du terme, elles représentent des accélérations décisives.



12 views0 comments
bottom of page